Chauffage collectif

Courbe de chauffe : comment l’optimiser ?

Prêt à tirer le meilleur des données énergétiques ?

Découvrez Homeys maintenant

Demander une démo

Les installations de chauffage sont de plus en plus intelligentes et fonctionnent de manière intégrée, dans des systèmes qui s’appuient sur des données réelles pour optimiser le confort thermique des habitants tout en générant des économies. La courbe de chauffe s’inscrit dans cette démarche et se fait l’indicateur de référence pour les installations de chauffage qui utilisent l’eau chaude sanitaire. Grâce à elle, on obtient un meilleur contrôle sur les performances énergétiques d’un logement tout en minimisant la consommation d’énergie. Qu’est-ce qu’une courbe de chauffe ? Comment l’optimiser pour réduire les déperditions et améliorer l’efficacité thermique d’une habitation ? Explications.

Qu’est-ce qu’une courbe de chauffe ? Définition

Rares sont les personnes qui ont besoin de chauffer leur logement toute l’année, en tout cas en France. Il existe donc une « période de chauffe », qui correspond aux mois froids durant lesquels les dispositifs de chauffage sont allumés. Lors du passage du mode « éteint » au mode « allumé », les installations remises en route ont tendance à employer plus d’énergie que strictement nécessaire et la consommation énergétique augmente de manière très soudaine. On observe alors un rapport déséquilibré entre l’utilisation et les besoins de chauffe réels. Ce phénomène se poursuit au gré des évolutions de la température extérieure C’est pour réguler ce déséquilibre que l’on effectue le réglage de la courbe de chauffe. Cette solution permet de maîtriser votre consommation en optimisant le fonctionnement de vos appareils de chauffe.

La loi d’eau

La courbe de chauffe obéit à la « loi d’eau ». Grâce à un jeu de sondes extérieures chargées d’effectuer des relevés de températures, la courbe de chauffe fait le lien entre les besoins de chaleur constatés et la température de l’eau contenue dans les dispositifs de chauffage. Cette dernière peut alors être ajustée au degré près dès qu’une différence est observée. On évite ainsi toute montée en température trop brutale.

Plus les relevés sont précis, plus le système est efficace pour optimiser la consommation d’énergie. En effet, d’un système de chauffage à l’autre, la loi d’eau peut varier de manière considérable. Les caractéristiques uniques de chaque radiateur, plancher chauffant, chaudière ou appareil de production d’eau chaude sanitaire réclament une approche individualisée basée sur la courbe de chauffe mesurée.

La courbe de chauffe, concrètement

Vous l’aurez compris, la courbe de chauffe est un indicateur qui permet de régler la température des dispositifs de chauffage de manière précise et informée en se basant sur des données réelles. Elle fait le lien entre trois paramètres clés :

- Votre installation

- Le bâtiment en question

- Le niveau de confort souhaité

Lorsqu’aucun élément ne change, la courbe ne varie pas. Ses fluctuations fournissent donc une représentation visuelle de la manière dont le moindre changement ou évolution impactant l’un des trois paramètres modifie leur équilibre. Prenons pour exemple des travaux d’isolation qui viennent améliorer les performances thermiques d’une maison — c’est-à-dire qu’un changement est apporté au bâtiment. En l’occurrence, avec moins de déperditions thermiques, il ne sera plus nécessaire de solliciter autant l’installation de chauffage pour obtenir le même niveau de confort thermique qu’auparavant. On se rapproche donc d’une consommation qui correspond davantage aux besoins réels des occupants, optimisant ainsi la facture énergétique.

Comment récolter les informations et optimiser une courbe de chauffe ?

Peu de particuliers se basent sur leur courbe de chauffe pour optimiser leurs consommations, avant tout parce que les calculs à effectuer pour déterminer la température de chauffe idéale sont complexes. De plus, comme la température extérieure évolue constamment, il faudrait analyser les données techniques continuellement pour ajuster non seulement les thermostats, mais aussi la température de l’eau contenue dans les tuyaux. C’est là que les systèmes de collecte et d’analyse des données énergétiques des bâtiments peuvent faire toute la différence. Couplés à une solution de gestion des consommations énergétiques, ils optimisent les réglages des systèmes de chauffage, et donc la courbe de chauffe.

La solution SaaS Homeys permet aux professionnels de l’énergie d’avoir accès, en temps réel et à distance, aux données énergétiques clés.

Collecte et analyse

Grâce à des capteurs LoRa et Sigfox, la collecte des données se fait de manière fiable, automatisée et en temps réel. L’outil croise les informations avec des sources de données externes et génère des rapports personnalisés.

Automatisation et partage en temps réel

Sans intervention des occupants, les systèmes d’energy management agissent sur les installations pour dévier le moins possible de la courbe de chauffe idéale. Lorsqu’une anomalie (température anormale dans le bâtiment ou dérive de consommation) est constatée, les occupants ou utilisateurs sont alertés immédiatement. Ainsi, il est possible de mettre en place des mesures correctives et de rétablir la courbe de chauffe rapidement.

Amélioration des performances

Les systèmes de gestion de l’énergie permettent de calculer la courbe de chauffe idéale pour une optimisation en continu des performances énergétiques. Grâce à l’accès aux données en temps réel, à l’historique des données, à la centralisation de l’ensemble des flux énergétiques du bâtiment (électricité, gaz, température, etc.) et aux appareils connectés, les consommations restent toujours au plus proche des besoins réels. Loin du système de régulation « tout ou rien » que l’on rencontre traditionnellement, la température de chauffe de l’eau est ajustée pour :

- Diminuer les pertes de chaleur internes au système

- Améliorer le rendement global

- Apporter un confort supérieur grâce à une régulation constante

- Réaliser des économies d’énergie de 15 à 20 %

Optimisation de la courbe de chauffe : cas d’usage

Pour bien comprendre l’importance de la courbe de chauffe, intéressons-nous à la différence entre un système de régulation du chauffage automatisé basé sur une courbe de chauffe et un thermostat d’ambiance programmable.

Réguler la température de son intérieur grâce à un thermostat d’ambiance programmable

Cette solution offre la possibilité de définir des plages horaires quotidiennes pour baisser la température ambiante durant les périodes d’inoccupation et monter le thermostat lorsque les occupants sont présents (le matin, le soir et le week-end, par exemple). Une sonde permet au dispositif d’atteindre la température requise aux heures choisies en ajustant le débit d’eau chaude dans les radiateurs ou le plancher chauffant.

Le thermostat d’ambiance programmable s’avère économique par rapport aux systèmes manuels. Cependant, il ne prend pas en compte la température extérieure et n’ajuste pas non plus celle de l’eau présente dans les tuyaux : l’eau est toujours chauffée à la même température et c’est le débit qui est modifié selon les besoins.

Appliquer la loi d’eau grâce à des sondes de température extérieures

L’ajout d’une sonde extérieure — et donc la prise en compte de la courbe de chauffe — donne la possibilité de réguler la température directement au niveau de la production en fonction de la température extérieure. Les économies sont de taille, car la température dans les tuyaux n’a pas besoin d’être la même s’il fait 10°C que s’il fait -10°C.

Considérons par exemple un immeuble équipé de panneaux solaires thermiques et d’une chaudière hybride qui permet d’avoir recours à l’électricité pour chauffer l’eau sanitaire lorsque le rayonnement solaire est insuffisant. Prendre en compte la courbe de chauffe et utiliser un système de gestion de l’énergie est un excellent moyen de tirer le meilleur parti des installations présentes pour apporter un confort optimal dans chaque appartement tout en optimisant la consommation énergétique globale.

Ainsi, plutôt que de basculer sur la production d’eau chaude électrique pour porter l’eau à une température arbitraire basée sur ce qu’indiquent les thermostats, le système intelligent s’appuie sur des données réelles. Si la situation révèle que le chauffe-eau solaire suffit — par exemple parce que l’ensoleillement est suffisant à l’intérieur des appartements, ou parce que la plupart des occupants sont absents — le système pourra chauffer les habitations comme il se doit sans recourir à l’électricité.

Régulation de la courbe de chauffe : les avantages à retenir

La courbe de chauffe est la représentation graphique du rapport entre la température extérieure, la température de l’habitat et la température de départ de l’eau de chauffe.

Un bon réglage de cette courbe est l’un des meilleurs moyens d’agir sur la régulation des températures (et donc l’énergie consommée) avec précision. Cette stratégie permet une consommation au plus proche des besoins réels et plus économique.

La difficulté principale de la méthode demeure les calculs compliqués qu’elle implique. C’est pourquoi elle prend tout son sens dans les systèmes d’energy management automatisés, qui sont capables d’interpréter un grand nombre de données en quelques secondes.

Les systèmes de gestions de l’énergie qui tiennent compte de la courbe de chauffe en temps réel apportent un confort thermique maximal, puisque la température est contrôlée et calibrée en permanence.

Réservez une démonstration

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur. Sodales pellentesque felis tortor montes risus ultrices.

Demander une démo

Découvrez Homeys

Vous souhaitez collecter et analyser des données énergétiques (compteurs communicants, sondes de température, d'humidité ou de CO2) en temps réel ?
Que ce soit pour un audit ou un suivi en temps réel, nous avons la solution qu'il vous faut !

Logiciel de management de l'énergie